En début d’année, j’ai pris conscience qu’il était temps d’intégrer toutes les facettes de ma personnalité et de mon parcours. Après une formation initiale en sociologie et sciences politiques puis des études de management que j’ai adorées, j’ai choisi il y a 3 ans de quitter le salariat pour l’entreprenariat où se trouvait ma liberté. J’ai aussi quitté le secteur culturel dans lequel j’ai navigué une dizaine d’années avec passion et conviction pour offrir mes services dans le domaine du bien-être, un retour aux sources pour moi. Dès le départ de cette aventure, j’ai toujours eu beaucoup de clientes qui étaient elles-mêmes cheffes d’entreprise ou entrepreneures. J’ai toujours senti que j’avais envie de soutenir en particulier celles qui ont envie d’accomplir de grandes choses, celles qui ont de l’ambition, celles qui ont envie de suivre leur âme en créant des entreprises à fort impact. Aujourd’hui, je fais un pas de plus dans mon travail en alliant celle que j’ai été et celle que je suis devenue ; rien ne se perd, tout se transforme. J’entame donc une série d’articles d’un nouveau genre sur mon blog à propos de l’entreprenariat, du management et du leadership, des sujets qui me passionnent et pour lesquels je veux amener ma vision où les femmes prennent leur place, se reconnectent à leur puissance et trouvent leur équilibre pour changer leur vie et initier le nouveau monde dont nous avons tant besoin. 

De mon expérience du salariat jusqu’à aujourd’hui en tant que cheffe d’entreprise, j’ai toujours ressenti que les entreprises que j’intégrais étaient des êtres vivants à part entière. Ces organismes complexes, je pouvais ressentir leurs motifs propres au-delà même des objectifs énoncés par leurs dirigeants et leur rythme unique telle une respiration. Alors que mes études de management m’avaient préparée à gérer une structure rationnelle et prévisible, j’ai vite réalisé que l’entreprise ne se gère pas, elle s’apprivoise. Il faut apprendre à la comprendre et être à l’écoute de chacun de ses signes vitaux, au-delà des indicateurs de gestion.

Comme tout être vivant, l’entreprise naît, grandit, se maintient ou se développe. Pour ce faire, elle consomme de l’énergie (idées, argent, …), rejette ce dont elle n’a plus besoin (de façon plus ou moins douce). Elle peut se reproduire (franchises, succursales, …) et un jour, elle meurt. La vie d’une entreprise ne peut se comparer à celle d’une autre, chacune vivra sa propre destinée avec parfois une bonne dose de sérendipité.

Malgré cette diversité et cette unicité des vies, les entreprises peuvent comme tout être vivant être classées par espèces. En France seulement, il existe de nombreuses formes juridiques pour entreprendre : micro-entreprise, SA, SELARL, EURL, SARL, SAS, SNC, … Ainsi, il nous est possible de connaître les règles qui s’appliquent à l’entreprise mais surtout de faire des rapprochements ou des distinctions en fonctions de critères liés à la forme.

L’unité de base du vivant est la cellule et l’entreprise ne déroge pas à ce principe élémentaire puisqu’elle sera constituée d’une personne à plusieurs milliers qui constitueront des organes (équipes, services, …) avec différentes fonctions essentielles à la vie de l’entreprise. J’aime à penser que chaque être vivant sur cette planète constitue une cellule de l’écosystème global, à l’échelle de l’entreprise, il peut être plus aisé de s’en rendre compte. En effet, l’état de santé de chaque cellule aura des conséquences sur l’ensemble de l’organisme qui pourra la réparer, la remplacer ou la rejeter. Comme dans tout organisme, cela peut se faire de façon plus ou moins douce. Au cœur de chaque cellule, l’ADN de l’entreprise, sa raison d’être et ses valeurs qui devraient être connus et partagés par chaque personne qui agit en son nom et pour sa survie.

L’entreprise vit dans un milieu composé de son marché, de ses clients, partenaires, fournisseurs, concurrents éventuels, … Ce milieu accueille d’autres organismes vivants avec lesquels l’entreprise compose. Elle peut vivre en symbiose avec ce milieu ou bien se retrouver en danger si celui-ci devient inhospitalier. Ce milieu peut être source d’évolution pour elle ou elle peut choisir de changer de milieu pour cela.

Enfin, je crois que chaque entreprise plus que son ADN a une âme. Elle agit pour un dessein bien plus grand que sa seule survie : une mission. Cette mission est d’ailleurs multiple : bien sûr réaliser l’objet pour lequel elle a été créée, soutenir son fondateur, soutenir ceux qui travaillent pour elle, avoir un impact dans son milieu et la société plus généralement… L’âme de l’entreprise est bien souvent portée par ceux qui la crée et la dirige ainsi, la mission peut changer. Et, parfois, il arrive qu’elle soit perdue de vue au risque de mettre en danger l’entreprise elle-même qui n’a plus de direction pour son action. Certaines entreprises voient leurs fonctions prendre le dessus par rapport à leur mission, parfois l’entreprise est malade.

D’ailleurs, vous parlais de signes vitaux tout aussi observables que ceux de n’importe quels autres organismes. Imaginez que vous pouvez sentir sa respiration. Un rythme régulier et profond qui assure que chaque cellule reçoit l’oxygène dont elle a besoin et permet ainsi le renouvellement des idées et donc l’innovation. Voyez maintenant sa tension, quel est le niveau d’activité ? Est-ce régulier ou l’entreprise passe-t-elle par des phases de suractivité ou de sous-activité ? Maintenant, prenez sa température, y a-t-il des sujets brûlants, une fièvre liée à un problème urgent à résoudre ou au contraire, y a-t-il une déperdition d’énergie mettant l’entreprise en danger ? Pensez son pouls comme la capacité à faire circuler l’énergie, les informations dans l’ensemble de l’organisme, y a-t-il des blocages, est-ce fluide ? Dernier signe à sonder, le cycle de l’entreprise, comment se répartissent les temps de repos et d’activité, quel équilibre entre ce que l’entreprise absorbe pour sa survie et son développement et ce qu’elle rejette, dans quelle mesure ce sont des produits ou des déchets, y a-t-il des actions, des projets qui doivent s’achever ou au contraire de nouvelles idées qui doivent germer ?

Ainsi, en concevant l’entreprise comme un organisme vivant doté d’une âme, d’une mission avec des organes, des fonctions, un rythme et des cycles de vie, on comprend que tout n’est pas maîtrisable par la seule volonté du dirigeant. Et, dans un monde aux changements rapides, tout n’est pas prévisible. C’est aussi comprendre la nécessité d’établir un contrat de soutien réciproque entre l’entreprise et toutes ses relations : dirigeants, collaborateurs, partenaires mais aussi son environnement. Reconnaître l’entreprise comme un être vivant est donc une façon de faire de nos entreprises des outils pour améliorer la société et soutenir la vie à toutes les échelles. Comme tout être vivant, les entreprises sont en liens, leur réalité est à la fois organique et sociale. Entreprendre implique ainsi une responsabilité sociale où la mission de l’entreprise, pour qu’elle soit couronnée de succès véritable, nécessite d’être au service du plus grand bien.  En effet, quel serait le succès d’une entreprise qui détruit son milieu, ses propres cellules. Aujourd’hui, beaucoup d’entreprises souffrent de la même démesure qui touche l’humanité. Déconnectées, elles cherchent à s’extraire de l’ordre naturel pour imposer leur domination. Après des siècles d’un capitalisme forcené, l’état de la planète et de nos sociétés nous appelle à repenser la façon dont nous créons pour réussir à renverser la vapeur.

Vous êtes créatrices, entrepreneures, artistes et vous souhaitez trouver le juste équilibre pour mener vos projets sans délaisser votre santé. Plus qu’une entreprise, c’est une mission que vous portez et vous souhaitez exprimer pleinement votre ambition, votre puissance dans le monde. Découvrez mon accompagnement individuel « Créatrices dans le Monde ».

Vous pouvez également me rencontrer le 26 mai 2019 lors de le 1er rendez-vous Ayurveda et Management pour parler leadership d’avenir. 
Plus d’information et réservation : http://bit.ly/2ZHXMti
Evénement Facebook : https://www.facebook.com/events/801899600182420/