Cet été fut un temps riche d’apprentissage, d’intégration, de découverte de moi. En tant que guardienne, j’ai tenu l’espace mais j’ai aussi vécu l’expérience du Cercle Lune Noire – initiation et cette deuxième session m’a poussée un peu plus vers celle que je suis appelée à devenir.

Il y a eu des chocs, il y a eu des épiphanies, il y a eu des peurs. J’ai touché une partie de moi sombre : colérique, égoïste et sans filtre. Celle que j’essaie de cacher depuis toujours a refait surface et a défoncé toutes les barrières que j’avais essayées de construire. Elle a bousculé la petite fille sage, celle qui ne se plaint jamais, celle qui accepte parce que c’est mieux que rien, celle qui fait tout pour qu’on l’aime et qui est gentille même si dans le fond elle n’est pas d’accord. Et ça a fait bougé des lignes dans ma vie, je me suis autorisée des choses que je ne pensais pas possibles : dire ma vérité la plus dure sans en éprouver de remords, décider de quitter Paris tout en conservant ma relation amoureuse (je vous raconterai ça une autre fois), être une prêtresse lunaire et avoir les pieds sur Terre, gagner de l’argent en faisant ce que j’aime le plus au monde (tirer les cartes, observer la Lune, aider d’autres femmes à être heureuses et en bonne santé), décider d’intégrer ma mission de façon complète et de l’incarner vraiment. Plus de retour en arrière possible !!

Les éclipses de l’été ont fait leur job, j’ai tout encaissé, j’ai mué, comme un serpent. Et j’ai repris au début du mois à fleur de peau. La sensation d’être fragile, vulnérable et ça m’a rendu timide. J’étais prête à être celle que je veux être mais ma peau avait besoin de cicatriser, j’avais besoin d’intégrer. Alors, j’y suis allée doucement, discrètement encore. En chuchotant qui j’étais.

Aujourd’hui, je ressens le besoin de le crier ! De le dire haut et fort ! De vous faire mon portrait lunaire car la Lune nous dit l’intime, il n’y a rien de plus authentique que le Féminin qui dort en chacun.e de nous.

J’avais envie de me représenter à vous car oui je suis thérapeute ayurvédique mais cette fonction ne dit pas tout de moi. Moi, je dédie mon travail aux femmes, à leurs besoins et à leur guérison. Peut-être que quelque part je suis une doula. Certaines accompagnent dans la naissance, d’autres dans la mort, moi je fais naître la femme qui est déjà en toi mais que tu as peur de laisser sortir. Je t’accompagne dans l’ombre, je surfe dessus et je te tiens la main pour avancer et on ressort ensemble. C’est cathartique, tu deviens Perséphone qui descend auprès d’Hadès aux Enfers et qui en revient pleinement femme auprès de Demeter (la Mère, la Terre-mère, Gaïa) pour prendre ta place. Et moi, je t’aide, je traduis et te passe les messages, je t’apporte les outils pour que cette transition se fasse en douceur.

Je suis Céline, mon nom vient du grec Séléné qui est l’autre nom de la Déesse romaine Luna, la Lune. Ce nom m’a été donné par ma mère en souvenir de sa tante décédée (l’ombre de la mort, du changement de la transformation comme l’arcane 13 du Tarot). J’ai détesté ce nom jusqu’à ce que je sache tout cela… Je suis une prêtresse lunaire et mon travail est d’accompagner les femmes qui veulent accéder à leur puissance en allant au contact de leur ombre, de leur inconscient. L’ombre est ce dont nous avons peur et que nous tentons de cacher, d’oublier mais elle recèle de la magie. Avec les bonnes méthodes, on en fait de l’or !

On pourrait croire que je l’ai décidé. Mais j’ai lu dans les étoiles que tout était écrit.

Je suis née un lundi, jour de la Lune. Il était tôt, il faisait encore nuit et la Lune était croissante. Elle m’indiquait déjà que mon rôle serait d’être une aventurière, celle qui se détache du passé, celle qui refuse l’inertie et saisit les opportunités.

Dans mon thème astral, ma Lune de naissance est en Lion. Elle m’apporte créativité mais fait de moi une comédienne dramatique. Mes proches le savent quand il m’arrive quelque chose, ma première réaction est DRAMATIQUE, je suis une vraie tragédienne. Mais je suis aussi compétitive et j’aime m’amuser. C’est un signe solaire pour une Lune. J’aime être dans la lumière naturellement, j’ai fait du théâtre, de la danse et j’aime me faire belle, rayonner, être remarquée. Mon chéri n’a plus d’autre choix que de m’appeler sa Déesse ! Tu vois le niveau, je suis Sarah Bernardt réincarnée, Cléopâtre dont il loue le nez de perfection. Je suis séductrice mais je sais quand en jouer. Et rien de mieux que des fleurs, un poème, une danse pour me séduire. Je suis aussi généreuse, chaleureuse, un côté maternant que j’ai longtemps rejeté mais qui aujourd’hui me parle plus. Je suis une lionne pour ses petits, une « Mama Bear ». D’ailleurs cette Lune est en Maison 5, celle qui parle de romance, d’amusement, de plaisir, de créativité et d’amour.

La Lune Noire, appelée aussi Lilith, tu le sais m’a appelée il y a 9 mois. Il m’aura donc fallut 10 lunes, le temps d’une grossesse pour affirmer qui je suis aussi profondément !

La Lune Noire, ce n’est pas un astre, c’est même plutôt un espace vide, un point imaginaire. Parce que notre satellite, la Lune a un orbite elliptique, la Terre constitue son premier focus et le deuxième point que l’on ne peut observer est la Lune Noire. Elle est le féminin rejeté, sauvage, libre de la première femme. Celui qui est mis dans l’ombre par le patriarcat et qui a souffert parce que diabolisé. La Lune Noire est l’expression la plus authentique de notre âme que nous avons peur de dévoiler parce que la société veut qu’elle reste dans l’ombre. Elle est puissante car aussi destructrice que créatrice. Elle nous pousse à enlever couche après couche, cycle après cycle ce qui n’est pas nous. Elle nous met face à nos désirs les plus profonds pour que nous en ayons conscience et que nous puissions faire des choix éclairés.
Ma Lune Noire de naissance est en Taureau, qui est aussi mon signe solaire. Je suis donc dans la configuration où ce que je désire au fond de moi est aussi ce pour quoi je m’incarne. Ma Lune Noire est dirigée par la Planète Vénus, la féminité séductrice (encore), la sensualité mais aussi le besoin d’un certain confort matériel, l’amour du beau et du luxe (je n’ai pas travaillé dans la culture pendant 10 ans pour rien et sur des postes de gestionnaire où l’argent était toujours la question principale). Mon chemin de vie, puisque c’est ce dont il est question avec la Lune Noire, se réalise au travers du signe le plus lunaire du zodiaque.

Une Lune solaire, un Soleil lunaire, ma carte du Ciel joue entre ombre et lumière.

Dans le thème astral, une autre notion est intéressante par rapport à la Lune : les nœuds lunaires. Ce sont les points opposés qui créent un plan coupant le plan terrestre. Comme la Lune Noire, ils ne sont pas observables mais ils parlent de rapport Soleil/Lune dans ma vie. Ils font le lien entre ce que je veux réaliser et ce dont j’hérite inconsciemment. Au sud, mon héritage, au Nord ce que je désire. Mon nœud Sud est en Scorpion, un signe d’Eau, un signe d’émotion qui parle du tabou (sexe, mort, argent). Je suis née avec cette capacité empathique qui me permet de sonder l’ombre, l’inconscient. Mon nœud Nord est en Taureau (encore lui), un signe de Terre qui me donne confiance en moi et me pousse à m’ancrer, à construire, à poser des bases solides pour toujours m’assurer d’être en sécurité. Ensemble ils me permettent de créer des espaces de transformation sereine. 
Il y a peu, lors d’un tirage de tarot que l’on m’a fait, la lectrice m’a dit que j’étais née Reine de Terre (Taureau, ancrée et matérialiste) mais que l’objectif était que je devienne Reine d’Eau (Scorpion, intuitive et sensible). C’est une bonne façon de résumer cette tension des nœuds lunaires.

La Lune dans mon thème révèle de moi bien des choses que j’essayais de me cacher. Elle me pousse vers des contrées mystérieuses et confirme mon rôle de travailleuse de l’ombre qui fait ressurgir la lumière. Dans un monde où nous sommes élevé.e.s à être des esprits raisonnables, je me révèle aujourd’hui un peu lunaire et pourtant tellement plus vraie !

Je suis de celles qui n’ont pas peur de mettre les mains dans le cambouis, avec douceur mais sans faux-semblant ! Travailler avec moi, c’est avancer un peu plus vers Toi, explorer les possibilités de ton être pour t’exprimer authentiquement dans ta vie. Je t’accompagne pour que tu sois rassurée et dans un cadre bienveillant, on va toujours plus loin. Je n’oublie pas que nous sommes des êtres complexes, je te parle de toi dans toutes tes dimensions : CORPS – ESPRIT – COEUR. 

Viens explorer à la lumière de la Lune Noire, rejoins la 3è édition du Cercle Lune Noire – initiation pour 4 mois de découverte au rythme de ton cycle. 

=> https://soulfoodsupafood.com/lune-noire <=